Sommaire
A Noël j'ai demandé

Éditorial

Méditation

Le monde est ma paroisse

WE Inter-Églises 28-29/9/02 à Landersen
L'humanité change... que devient le
témoignage de l'Église?


Camp de travail à Landersen

Page des jeunes
(Strasbourg-Sion, Colmar / Muntzenheim)


Lettre d'information du CA
de Landersen


Nouvelles de l'EEM Cambodgienne
de Strasbourg

Nouvelles de la famille KONING


AUTRES LIENS




retour à la page d'accueil

CONTACT e-mail

e mail

DECEMBRE 2002

NOUVELLES

Nouvelles des Églises

EEM Cambodgienne de Strasbourg

" Les Églises d'Asie vous saluent. Aquilas et Priscille, avec l'Église qui est dans leur maison, vous saluent beaucoup dans le Seigneur. Tous les frères vous saluent " (1 Cor 16.19 et 20).

Ah qu'il est doux pour des frères de demeurer ensemble! (Ps 133.1)

Le 31 août 02 notre jeune CHOUN PA Lim m'a envoyé un e-mail dans lequel il écrivait: "J'aime l'Éternel de tout mon coeur et je veux être utile... je vis dans la joie". Quelle joie de voir le Saint­Esprit toucher son coeur, l'EEM Cambodgienne a prié pour que Dieu mette sa sagesse en lui. Deux semaines plus tard - Alléluia - il créait un groupe de prière dans sa maison à Schiltigheim, qui se réunit tous les vendredis soirs jusqu'à ce jour. Nous avons quatre groupes de prière qui fonctionnent dans différents endroits : Strasbourg (Montagne-Verte et Hautepierre), Haguenau et Schiltigheim. Nous avons le culte trois dimanche par mois à l'EEM de Strasbourg-Sion à 15h15 et une fois dans les diverses maisons à 10h. Tous les samedis à 15h, nous avons une réunion de quartier pour les études bibliques, le chant, la musique et le partage de notre vie quotidienne. Nos jeunes se réunissent une fois par mois.
A long terme nous préparons le passage de la langue cambodgienne au français (bilingue). Je crois que la main de Dieu guide nos jeunes dans son Église pour un avenir précis, car Jésus-Christ a dit : "Je bâtirai mon Église" (Mt 16.18) et il a ajouté dans Mt 18.20: "Là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d'eux".
Chers frères et soeurs bien aimés, que Dieu vous bénisse!
Phary & Daniel KEO, CHOUN PA Christien

Nouvelles

Famille KONING

De gauche à droite : Sarah-Line, Laurence, Êve-Marie, Étienne

 

Cette première année à la Faculté Libre de Théologie Évangélique de Vaux-sur-Seine a été pour nous très riche. L'arrivée dans notre appartement, vers la mi-août de l'année dernière, avait été pour nous un premier encouragement : nous nous attendions à nous retrouver dans un "clapier" très cher et très petit, tous les deux avec Sarah-Line, mais voilà qu'un appartement s'est libéré dans un pavillon appartenant à la fac à 300 m de celle-ci! De la verdure tout autour, de l'espace à l'intérieur, un garage, nous sommes plus que comblés et considérons chaque nouveau jour dans notre nouveau nid comme une grâce particulière, un bonus de plus de la part du Seigneur!
L'année passée, mes cours étaient groupés sur environ 18 heures du mardi au vendredi,. Il faut encore souligner ici que la proximité de notre maison avec la fac a libéré bien du temps pour les études, mais aussi pour une vie de famille plus agréable! Mes impressions du début concernant le contenu des cours n'ont fait que se préciser au fil de l'année: un enseignement solide, sérieux, fondé, des professeurs compétents, intéressants, complémentaires, qui nous encouragent à approfondir toujours plus la relation avec le Seigneur et avec sa Parole. Il serait difficile de faire le résumé en quelques lignes de tout ce que j'ai reçu au travers de ces cours, mais je voudrais seulement souligner les principaux éléments qui m'ont marqué.
Tout d'abord, je m'attendais à me retrouver ici dans une sorte de sanctuaire, un vase clos, à l'écart de tous les autres courants de pensée, eh bien non : le choix de la fac est de se positionner en dialogue, en réflexion, en prise de recul par rapport aux autres tendances, en osant reprendre les éléments intéressants, tout en affirmant avec force une théologie évangélique solide et "assumée" (comment être en dialogue et se positionner si l'on ne se connaît pas soi-même, ni les propos des autres?)
Ensuite le regard consciencieux porté sur la Bible, autant en Ancien qu'en Nouveau Testament, témoigne du souci de considérer la révélation comme un tout (non pas comme une succession de petites historiettes sans liens les unes avec les autres, mises ensemble on ne sait pas trop pourquoi), comme l'histoire de l'humanité dans laquelle Dieu choisit de se révéler petit à petit.
Enfin, le sérieux avec lequel les langues bibliques sont abordées, enseignées puis utilisées montre une volonté constante de rendre compte du texte le plus fidèlement possible (non pas de faire dire au texte ce qu'on veut lui faire dire). Ici, y compris par la richesse de la communion fraternelle, je sens, je sais, que Dieu m'arme pour la suite, pour mieux le servir dans son Église.
Laurence, qui ne s'est engagée dans aucune activité professionnelle l'an dernier pour cause de grossesse (!), a tout de même suivi un cours d'Ancien Testament lors du premier semestre. Cette année, elle tente le concours pour devenir professeur des écoles, profession dont j'ai été obligé de démissionner il y a quelques mois. Êve-Marie nous est née le 1er juin pour notre plus grande joie et la plus grande fierté de sa grande soeur. Sarah-Line, puisque c'est d'elle qu'il s'agit, a commencé l'école maternelle cette année, non sans peine. Attendons qu'elle s'habitue à ce nouveau rythme et restons en paix (facile à dire)! Cet été, nous avons eu différents engagements, dont deux avec la Ligue pour la Lecture de la Bible et un à Landersen fin septembre: autant d'occasions pour nous de servir le Seigneur de différentes manières et pour moi de réinvestir et d'adapter tout ce que j'apprends pendant mes années de formation.
Nous voulons vous témoigner notre gratitude parce que nous savons que vous nous accompagnez dans notre aventure par la prière. Nous en avons besoin: que le Seigneur nous fasse grandir dans sa dépendance, nous prépare au ministère qu'il a pour nous, nous arme en tant que couple, en tant que parents, pour toujours mieux le servir. Nous vous remettons nos deux (magnifiques) petites filles, ainsi que le projet de formation IUFM de Laurence: que le Seigneur ouvre des portes et guide ses pas. Nous sommes en pensées avec vous tous,
Fraternellement,
Étienne, Laurence, Sarah-Line et Êve-Marie.


© Tous droits de reproduction réservés. Détail des conditions de reprise des articles

Toute remarque et tout courrier à propos du Messager Chrétien

© Copyright 2002 - Union de l'Eglise Evangélique Méthodiste -