SOMMAIRE
Éditorial
Méditation
Le monde est ma paroisse
Communiqué du CPDH
Lettre à Théophile (Landersen)
Interview
(Étienne et Laurence KONING)

Page des jeunes
Enseignement (la prière)
Agenda


AUTRES LIENS




retour à la page d'accueil

CONTACT e-mail

e mail

JUIN 2001

Lettre à Théophile

LANDERSEN

Cher Théophile,
Il y a quelques jours, une de nos connaissances, de séjour en France et fidèle lectrice du Messager Chrétien, m'a contacté et m'a demandé pourquoi je n'écris plus à Théophile. Elle voudrait savoir ce qui se passe. Elle m'encourage à reprendre la plume comme on dit dans notre belle langue.
Je n'évoquerai pas les raisons du silence. Tu sais que depuis quelques mois j'assure à temps partiel la charge d'administrateur délégué du Centre de Vacances Landersen, tâche qui m'a été confiée par l'Assemblée Générale du 10/02/01 à Colmar. C'est une tâche intéressante, mais lourde et exigeante. Pourtant, le vécu des trois mois écoulés est pour moi une expériences "superbe", que je partage en premier avec mon épouse.
Il faut dire aussi que je m'astreins dans l'immédiat à répondre à toute demande qui se pose, à dialoguer avec les entreprises et à converser avec le directeur du Centre. Dieu, notre Créateur et Père, m'accorde du temps. Il est précieux de savoir que notre destinée est dans ses mains; certes, nous sommes responsables d'une bonne gestion, mais nous sommes d'autant plus rassurés qu'il connaît notre quotidien. Il nous faut distinguer ce qui est essentiel et prioritaire, de ce qui est secondaire et qui peut attendre. Il est vrai qu'à ce sujet, chacun peut avoir une opinion différente.
Je demande à Dieu de nous accorder tout au long de notre vie un discernement aiguisé par les grâces de son Saint-Esprit dans une réflexion attentive (lire Romains 12.1-2).
J'ai rédigé récemment une information "SOUTIEN LANDERSEN", que tu as dû lire. J'avoue que sur ma nouvelle "machine à écrire" - qui est dans sa modernité un ordinateur - je suis aux débuts du mystère et je peine quelque peu. Donc les titres ne sont pas sublimes et frappants. Toutefois, cette communication est lisible et je te la recommande si tu ne l'as pas encore lue.
L'association "SOUTIEN LANDERSEN" est désormais une réalité. Les statuts sont écrits, sept signatures sont apposées, d'autres sont attendues. Aux jours où tu liras ces lignes, j 'espère que nous aurons pu les photocopier et les diffuser. Cependant, pour des raisons pratiques, nous ne souhaitons pas constituer une association à grand nombre de membres. Notre voeu est de trouver des "compagnons d'ouvrage". Nous proposons de donner ce nom à tous les donateurs et à tous ceux qui se rendront à Landersen pour y accomplir un travail pratique. C'est du bénévolat que nous aimerions vivre. Or, dans une large mesure, bien du travail nous attend.
Avec ces lignes, cher Théophile, je veux dire ma reconnaissance pour les dons reçus depuis le début du mois de février. Au cours des 13 semaines écoulées, "SOUTIEN LANDERSEN" a enregistré 748 799 F de dons. L'association jouit de prêts sans intérêts pour un montant de 373 000 F et d'une avance à durée déterminée de 200 000F. Grâce au prêt CMDP de 500 000 F (caution hypothécaire), les factures des entreprises sont honorées au trois quarts de leur montant. Toutefois, ce prêt bancaire pèsera lourdement dans 1'exploitation du Centre de Vacances Landersen. Je ne te cache pas ma grande préoccupation à ce sujet. Notre maison en pente de montagne, en dessous du Hilsenfirst, ou si tu préfères au-dessus de Sondernach, aurait besoin d'une fréquentation bien intense.
Voilà ma missive, cher Théophile, en ce début du mois de mai 2001. Je me réjouis de lire tes réflexions et tes proposition et te remercie de ton soutien et surtout de ton intercession, car notre désir ardent est la gloire du Dieu de Jésus-Christ, qui vit hier, aujourd'hui et éternellement.

Samuel LAUBER


© Tous droits de reproduction réservés. Détail des conditions de reprise des articles

Toute remarque et tout courrier à propos du Messager Chrétien

© Copyright 2001 - Union de l'Eglise Evangélique Méthodiste -