Sommaire
Verts pâturages


Éditorial

méditation

Éclaireurs Évangéliques de France

Croissance et développement de l'Église

W-E au féminin, Landersen, mai 2001

Conférence Annuelle 2001

Rencontre francophone à la CA 2001


Nouvelles des Églises (Mont-de-Marsan, Mulhouse, Neuchâtel) & Salutations fraternelles

Agenda & Séminaire


AUTRES LIENS




retour à la page d'accueil

CONTACT e-mail

e mail

SEPTEMBRE 2001

CONFÉRENCE ANNUELLE 2001

de l'EEM France/Suisse

" Aimer, louer, croître " : ce qui m'a marqué au Synode de Rothrist (6-10/6/01)
" Il y en a un qui nous aime toujours et malgré tout : Jésus-Christ ! "
C'est le mot de la fin, ultime encouragement de l'évêque Henri BOLLETER. Il est environ 16h00 ce dimanche 10 juin. Dehors, la pluie s'est calmée. Quelques centaines de personnes quittent maintenant l'immense "Stadthalle" d'Olten. Dernières salutations, ultimes étreintes...
Le comité d'organisation d'Olten-Rothrist, présidé par le pasteur Jörg NIEDERER ("père" de la Conférence), a préparé ce synode dans la prière. On le "sent", on le voit. Je vous emmène?


Mercredi après-midi

Arrivée à Rothrist et accueil dans la salle communale. Le dîner, simple et bon, permet retrouvailles et connaissances nouvelles. La fête commence! Sur fond de musique jazz merveilleusement interprétée, la soirée se poursuit avec un talk-show : "Aimer: solidarités ­ Louer: valeurs ­ Croître: développements". Représentants politiques (dont le maire de Rothrist) et ecclésiastiques (responsables de tous "bords") se prêtent à un débat franc et respectueux. Ils sont d'accord: "Nous nous soucions de l'homme et de sa dignité. Chaque vie humaine est un don de Dieu!"


Jeudi

C'est la louange qui introduit les journées de la conférence. Qu'il est bon d'élever ensemble le Seigneur et de tout placer sous son autorité. Ce matin-là, 15 collaborateurs (dont 8 nouveaux) sont présentés. Bel encouragement pour nous tous. A l'heure de la carence des vocations, en voilà encore, jeunes et moins jeunes, qui osent faire le pas de la foi! Je le vis comme un rafraîchissement spirituel. Belle occasion de faire le point.
Mais voilà qu'on nous invite à la pause de 9h30. Bouger, se restaurer, fureter du côté de la table de librairie, profiter d'un tête à tête, etc. : autant d'occasions pour " respirer " une demi-heure. Puis, 2 groupes se réunissent séparément : les délégués dits "laïcs" et les pasteurs ordonnés. Mais, chuuut, top secret ! Seul un mini compte-rendu annonce les décisions prises lors de la séance pastorale "à huis clos". Bien, il est midi. L'appétit grandit pendant le kilomètre à pied qui sépare la salle communale du restaurant "Rössli".
A partir de 13h25 un temps de prière informel rassemble quelques intercesseurs. Puis, la méditation de 14h00 annonce la reprise des séances. Jean-Philippe WAECHTER (Agen) lit Jean 15.16. Affirmations : "Une Église qui est ferme dans sa foi gagne par définition; elle a 'de la pêche', assez de pêche pour aller à la pêche. Église de Jésus-Christ, tu seras pêcheuse d'hommes ou tu ne seras pas Église, crois et tu croîtras!"
L'humour est aussi au rendez-vous. Saluant un évêque d'une conférence africaine, Henri BOLLETER précise: "C'est un évêque noir : l'évêque LIGHT (= lumière)". Cela dit, je ne suis pas sûr de l'orthographe.
Innovation! Pour la première fois lors d'un Synode, les francophones se réunissent pour 90 min, pendant que les Suisses traitent "leurs" affaires. Sous la présidence d'Urs ESCHBACH et avec la participation de Daniel OSSWALD et de Daniel HUSSER, la réunion se tient dans la belle chapelle méthodiste. Les représentants de Suisse Romande et d'Afrique du Nord sont là. Points abordés: l'éventualité d'un synode francophone (les avis sont partagés), la situation en Algérie.
Le dîner de 18h15 (Birchermüesli, pain et beurre) me fait aussi savourer une citation sur le feuillet du menu: "Le bonheur ne consiste pas à faire ce qu'on aime, mais à aimer ce qu'on fait".
20h00: Soirée publique: "Une paroisse qui a du caractère". Un sketch mettant en scène le conseil d'Église de Rothrist permet d'estimer notre propre vie communautaire. Le profil idéal? Bonne direction pastorale, collaboration selon les charismes des uns et des autres, piété personnelle vécue intensément, structures utiles et adaptées, culte inspiré, groupes de maisons unis, évangélisation adaptée aux besoins de nos contemporains, relations caractérisées par l'amour. L'EEM de Rothrist connaît depuis quelques années un réveil spirituel. Témoignages encourageants ! En privé, nos hôtes m'apprennent qu'actuellement 4 réunions de prière par semaine entretiennent le feu nouveau. Ce couple qui nous héberge fait envie...


Vendredi.

Admission de "membres de plein droit". Aux 4 frères qui seront ordonnés "anciens" dimanche, l'évêque lit les 19 questions qu'en son temps John WESLEY posait aux prédicateurs. Puis, à la question: "Êtes-vous prêts?" les 4 candidats répondent à l'unisson: "Oui, avec l'aide de Dieu."
Il y a aussi l'entrée dans le repos éternel. " Nous n'avons pas ici de cité permanente, mais nous cherchons celle qui est à venir." (Hébreux 13.14) Ces paroles nous emmènent dans la cérémonie du souvenir. Des textes comme Jean 11.25 et 1Cor 15.12-20, 55 consolent ceux qui regrettent les défunts en partie nommés. Moment de silence total. Prière: "Seigneur, tu leur restes fidèle au-delà de la mort." Enfin montent les sons doux d'une trompette qui interprète le fameux negro-spiritual: "Let my people go". Émotion, espérance
Le saint repas qui suit est tout aussi solennel, inspiré, joyeux. "Seigneur, nous confessons" Paroles de pardon. Puis, la cène est distribuée dans le silence. Chacun défile et se laisse servir le pain et la coupe. Nous nous sentons proches les uns des autres. Instants de bonheur inexprimable!
Après la pause, retour aux séances. Daniel HUSSER et Daniel OSSWALD évoquent, entre autres, le bilinguisme et le "rapprochement". La situation de Landersen est également mentionnée. Robert SEITZ (ex surintendant) vient au micro. Il parle tel un prophète : "Landersen n'est pas comparable à nos maisons. C'est un lieu de rencontre d'Églises. De ce point de vue, Landersen ne doit pas mourir !" Tonnerre d'applaudissements! L'évêque demande spontanément à Robert de prononcer une prière en faveur du centre de vacances. Quelle solidarité!
L'après-midi est ouverte par Albert KUGLER. Il médite sur ce témoignage de Jérémie: " Car tu m'as toujours donné une raison de te louer " (17.14, Bible en Français Courant). Louer Dieu, c'est le mettre à sa véritable place, au rang qu'il mérite. Cela nous aide à intégrer notre propre place. Conclusion: " Ma louange, c'est toi!" (Jérémie 17.14, Bible à la Colombe)
Le rapport des surintendants est toujours LE rapport attendu. Citations: "Le pastorat est un chemin de croix, prophétique et inconfortable" (Robert SEITZ). "La croissance est une bénédiction, un cadeau. Et finalement, nous vivons tous du fait que Dieu laisse croître. Que beaucoup aient encore l'occasion de se laisser emporter dans le fleuve de vie de la communion avec Christ" (Urs ESCHBACH).
Bien sûr, des chiffres défilent. Parfois de façon saisissante. Henri BOLETTER salue Nkulu Ntanda NTAMBO, depuis 5 ans évêque au Congo, dans le nord de la province de Katanga. Là-bas, les pasteurs perçoivent environ 5 $ par mois. "A la fin de chaque année, nous remettons à chaque pasteur votre don Grâce à l'EEM, 250 enfants sont nourris 3 fois par jour. Merci!" Les évêques s'enlacent sur le podium.
Bene MÜLLER, musicien & compositeur, vous connaissez? Il vient de Berne où il conduit la louange d'une communauté "Vineyard", un mouvement charismatique. Place donc à l'enseignement et à la pratique de la louange ce jeudi soir: "Louange & adoration : un chemin". Que signifie: "adorer"? Tout culte étant par définition une "adoration", comment vivre un tel moment? Etc. L'instruction biblique est claire, solide, entraînante. Les chants, classiques et modernes, glorifient Jésus-Christ et son oeuvre. "La musique exprime ce qui ne peut être dit et ce sur quoi il est impossible de garder le silence." (sur le feuillet "menu" de ce soir).


Samedi

Place aux jubilés. 17 frères sont là, les 2 seniors aussi. C'est en 1931 qu'ils ont démarré dans le saint ministère! Témoignages et anecdotes embellissent ce beau moment. Tel le souvenir de ce frère auquel le médecin, inquiet, révélait il y a des décades: "Vous avez un trop grand coeur." Ou ce pasteur qui, face à des travaux de construction, manquait de moyens. Alors, dans un rêve, il vit des pièces de 5 FRS partout. Par la foi, il fit commencer l'ouvrage. Et le rêve s'accomplit. Quelques diapositives résument les "40 ans de désert" des pasteurs Daniel ROMAN et Erich BOPP qui, aujourd'hui, entrent officiellement dans la retraite. Surprise finale: un jeu de questions-réponses. Daniel ROMAN et son équipier Daniel HUSSER remportent brillamment la victoire. Bravo les bleus!
Méditation. Daniel ROMAN évoque l'expérience d'Asaph au Psaume 73. Ce chargé de louanges a le coeur lourd, " jusqu'au jour où, entrant dans ton sanctuaire" C'est le tournant. Là, "Asaph a appris à regarder au-delà de l'épreuve, sur la fin de toutes choses Le sanctuaire, c'est l'intimité avec Dieu où nous apprenons à ne plus chercher à comprendre par nous-mêmes. Une épreuve n'est surmontée que quand j'y rencontre le Seigneur."
Collecte de la conférence. La suggestion est unique, spontanée et unanime : Landersen ! Le montant recueilli émeut tout le monde, exactement : 9499,90 FRS + 20 DM + 416 FF (soit environ 40 000 Francs français) !
Derniers chiffres: fin 2000, l'EEM Suisse-France compte 161 Églises locales et 13661 membres & amis.
Vers 18h00, tous les "Geschäfte" sont officiellement clos. L'évêque nous "libère" avec cette bénédiction: "Allez dans la foi. Votre chemin est entre les mains de Dieu. Que les vents de l'Esprit soufflent librement. Que le courage du Christ soit profondément en vous et que le grand Créateur vous apporte une vie nouvelle. Amen."
Soirée détente. Nous la passons "en famille" avec nos hôtes.


Dimanche festif !

Des fleuves de gens convergent vers la "Stadthalle" d'Olten. Et tous sont accueillis par ces mots: " Voyez de quel amour le Père nous a aimés " (1 Jean 3.1) La prédication de notre évêque me fait du bien! De quels genres de bergers nos paroisses ont-elles besoin? Décor: Jean 21.15-19, un petit-déjeuner au bord du lac de Tibériade. Pierre et 6 autres disciples viennent de travailler toute la nuit. Qu'est-ce que l'efficacité? Un homme se vante auprès de son maître: "J'ai parcouru 3 fois le Talmud! Et le rabbi lui demande: "Mais, combien de fois le Talmud t'a-t-il parcouru?" N'avoir que le succès en perspective peut rendre aveugle. Tels les 7 disciples ci-dessus qui, tellement absorbés par leur pêche, " ne savaient pas que c'était Jésus " (verset 4). Lorsque Jésus les invite à se restaurer près du brasier, il ne leur demande rien: il s'agit d'abord de recevoir de lui. Puis, c'est le dialogue libérateur avec Pierre : au centre de nos entreprises doit se trouver l'amour pour Jésus, c'est tout. Enfin: "Suis-moi!" (verset 23), mais pas tout seul. Le travail d'équipe est de règle : chacun à sa place avec les autres. Les besoins d'aujourd'hui ? Un Évangile incarné, "fait chair" en nos personnes.
Place à un intermède bouleversant: des diapositives d'enfants maltraités affamés, orphelins défilent. Oh, ces pauvres regards. Un chant à vous fendre le cur accompagne la projection: "Des enfants crient avec des yeux vides, parce qu'ils n'ont plus de larmes" Le silence pesant dans le hall exprime l'émotion générale. C'est insoutenable. Nous pleurons. Il y a tant à faire, mais gare aux sentiments : laissons Jésus prendre la direction des opérations.
Le negro-spiritual "Amen!" ouvre la cérémonie d'ordination : 4 anciens et 1 diacre sont consacrés. Robert GILLET (Fleurance) est "reconnu" comme diacre. On invite les épouses à rejoindre leurs maris, encouragées par ces paroles : "Vous valez de l'or, non pour ce que vous faites, mais pour ce que vous êtes dans votre relation avec Christ."
Midi. On se disperse çà et là. J'ai la joie de revoir Hamid et Nourdine, Algériens. Leur foi communique l'enthousiasme. Nourdine vous dit, amis lecteurs: "Je loue le Seigneur de rencontrer des chrétiens qui vivent librement leur chrétienté. Nous, en Algérie, nous sommes justes tolérés. Mais nous vivons une force chaque jour renouvelée : être en Christ! Petits par le nombre, mais grands par l'Esprit Saint qui nous enflamme à chaque moment de la vie en Algérie. Que Dieu vous bénisse, vous éclaire et vous guide chaque jour!"
L'après-midi est animée par le groupe "louange" de la communauté Vineyard de Berne. Témoignages aussi, telle cette femme qui, suite au décès de son mari, se retrouve seule avec 4 enfants : "La louange m'a permis de regarder au Dieu puissant et non à moi-même." Lectures bibliques, chants inspirés : tout concourt à la joie et à l'encouragement!
"Aimer, louer, croître". Je bénis notre Père céleste pour ces journées bienfaisantes ! Nous avons goûté aux délices de la Parole et de la communion fraternelle. Le Seigneur a exaucé. Il est si bon. Oui, " il y en a un qui nous aime toujours et malgré tout : Jésus-Christ ! "

Claude GRUNENWALD


© Tous droits de reproduction réservés. Détail des conditions de reprise des articles

Toute remarque et tout courrier à propos du Messager Chrétien

© Copyright 2001 - Union de l'Eglise Evangélique Méthodiste -